Comparez !
Fortuneo Boursorama ING Direct Monabanq La NET Agence
Meilleure offre Carte gratuite
Prime de 80 €
Carte gratuite
Prime de 30 €
Carte bancaire
gratuite
Carte gratuite Carte gratuite
revenu minimum 1350 € / mois 1500 € / mois 750 € / mois aucun aucun
carte bancaire
notre avis
+ d'infos CB + 80€ informations CB +30€ informations Carte gratuite informations Carte gratuite informations Carte gratuite informations

AXA France édite « Le Guide du Bon Sens Numérique »

AXA France édite « Le Guide du Bon Sens Numérique »

AXA a élaboré un guide de bonnes pratiques à l’intention des usagers des médias et des réseaux sociaux pour se prémunir des risques numériques. Les 20 conseils qui le composent ont été écrits par ses 15 000 collaborateurs invités pendant 10 semaines à partager leurs expériences sur une plateforme collaborative accessible en ligne. Le guide est à présent gratuitement téléchargeable sur le site Internet d’AXA Prévention.

Une expérience participative

Le Guide du Bon Sens Numérique consiste en un recueil de conseils pour savoir tirer partie des médias et réseaux sociaux sans s’exposer aux risques qu’ils comportent.

AXA France a eu pour idée de confier la rédaction de ce livret à l’ensemble de ses collaborateurs.

Nicolas Moreau, Directeur Général d’AXA France, a pris conscience que ses collaborateurs avaient une véritable vie numérique et que celle-ci présentait potentiellement des risques « pour eux comme pour l’entreprise ». Aussi, la rédaction du guide leur était initialement réservée : « Nous avons souhaité les accompagner dans cette mutation en les sensibilisant à la compréhension de ces outils et de leurs usages. Beaucoup d’entre eux voulaient partager le guide avec leurs proches. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de le rendre public

C’est pourquoi, ils ont pu donner leur avis pendant les mois de juillet et août sur une plateforme en ligne spécialement dédiée au projet. Les discussions étaient canalisées sur les thèmes suivants :

  1. Comment protéger sa vie privée sur Internet ?
  2. Comment faire face aux délinquants numériques ?
  3. Comment protéger sa réputation sur Internet ?
  4. Comment gérer les interactions entre sa marque personnelle et sa marque d’entreprise ?

Au final, 500 collaborateurs ont apporté leurs conseils permettant au « Guide AXA du Bon Sens Numérique » de voir le jour. Parmi les réflexions laissées par les collaborateurs d’AXA France, on peut citer :

Mickael M. : « Lorsque l’on a 500 ou 1000 « amis » sur Facebook, on ne peut pas penser que ce sont tous des personnes à qui l’on peut dévoiler un même niveau d’intimité. »

Ange P. : « Existe-t-il encore des personnes qui pensent qu’Internet n’est que virtuel ? On tend vers une identité numérique de plus en plus proche de la réalité. Il faut arrêter de diaboliser le web et voir les avantages qu’une identité numérique bien conçue peut apporter. »

La version finale a retenu les 20 conseils les plus plébiscités par les collaborateurs en réponse aux problématiques posées.

Développer son Bon Sens Numérique

Depuis l’avènement du Web 2.0, la possibilité pour chacun de publier des contenus, d’échanger et d’entretenir des liens virtuels a décuplé les risques d’imprudence et d’indiscrétion, accentuant le risque de fraudes auxquels les internautes s’exposent. Non seulement les usagers mettent en jeu leurs biens, mais également leur identité et leur réputation.

Depuis 2010, AXA France multiplie les opérations de sensibilisation de ses collaborateurs aux dangers d’internet et au Bon Sens Numérique. Olivier Zara, expert en médias sociaux et réputation numérique, a tenu 18 conférences sur tous les sites d’AXA en France, pour près de 2000 collaborateurs. 3 vidéos pédagogiques « La minute du Bon Sens Numérique » ont été tournées et sont complétées par des extraits de conférences diffusés en interne chez AXA France, puis mises en ligne à disposition de tous : www.youtube.com/user/BonSensnumerique

Eric Lemaire, Président d’AXA Prévention, Directeur de la Communication et de la Responsabilité d’Entreprise, souligne le caractère inédit de la démarche de prévention appliquée à la communication privée : « Avec cette initiative, née au contact de nos collaborateurs, AXA France explore un nouveau territoire de prévention : celui de la prévention numérique. L’Association AXA Prévention mène depuis 30 ans des actions de prévention des risques liés à la route, à la santé et aux accidents de la vie courante. C’est donc naturellement qu’elle ajoute cette nouvelle dimension sociale à ses missions ».

Quelques risques identifiés de la communication sur internet

L’usurpation d’identité

Le Credoc (Centre de Recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) chiffrait à 210 000 le nombre annuel d’usurpations d’identité en France à la fin de l’année 2009. La fréquence de ce délit le classe loin devant les cambriolages  (150 000/an) ou les vols de voiture (130 000/an). Les données d’état civil partagées publiquement sur les médias sociaux facilitent la fabrication de faux papiers, ou la souscription frauduleuse de prêt bancaire.

L’atteinte au patrimoine

Mettre des photos en ligne facilite l’évaluation d’un patrimoine. Aussi, les cambrioleurs accèdent facilement aux dates de vacances des propriétaires et à l’adresse correspondante, dès l’instant que ces donnés sont livrées au partage publique sur les médias sociaux.

L’atteinte à la réputation

Protéger son identité et sa réputation est une question qui concerne toute personne. Des contenus préjudiciables peuvent être déversés sur le net par un proche alors même que l’on a publié aucune information sur soi-même. Il faut procéder à un recours en justice pour obtenir le retrait des insultes et diffamations illicites.

L’atteinte à l’employabilité

Il ne faut pas négliger l’impact de l’image donnée de soi sur les médias sociaux. Elle est extrêmement discriminante et tout défaut de mise à jour de ses profils professionnels en ligne ou toute indiscrétion sur son entreprise affaiblit son employabilité.