Comparez !
Fortuneo Boursorama ING Direct Monabanq La NET Agence
Meilleure offre Carte gratuite
Prime de 80 €
Carte gratuite
Prime de 30 €
Carte bancaire
gratuite
Carte gratuite Carte gratuite
revenu minimum 1350 € / mois 1500 € / mois 750 € / mois aucun aucun
carte bancaire
notre avis
+ d'infos CB + 80€ informations CB +30€ informations Carte gratuite informations Carte gratuite informations Carte gratuite informations

Des écarts toujours aussi importants en matière de frais bancaires que dénonce l’UFC-Que Choisir

Ne relâchant pas ses efforts, pour toujours défendre au mieux les consommateurs, l’UFC-Que Choisir a, à nouveau, passé au crible les tarifs des banques, qui révèlent, une fois de plus, des écarts importants, ce que l’association dénonce donc encore, avec des différences pouvant aller jusqu’à 227 €, pour la catégorie des clients actifs.

Des disparités importantes quel que soit le profil

Correspondant à la période à laquelle les banques envoient le récapitulatif des frais bancaires facturés à leurs clients durant l’année, le mois de janvier est aussi l’occasion, pour l’UFC-Que Choisir, de vérifier l’état de ceux-ci, afin de dresser le meilleur bilan possible de la situation, laissant, à nouveau, apparaître, pour 2012, des écarts qualifiés d’« impressionnants » par l’association.

Ce sont ainsi 143 établissements bancaires qui ont fait l’objet de cette comparaison, sur trois profils de clients distincts, montrant alors des disparités importantes allant de 1 à 15 pour le profil senior avec utilisation intensive et même de 1 à 25 pour le profil actif avec utilisation moyenne, les solutions pour les jeunes étant celles qui connaissent le moins de différences, variant tout de même de 1 à 12.

Les banques en ligne restent toujours plus avantageuses que les banques traditionnelles

Il ressort effectivement que, par exemple, la gratuité de la carte bancaire offerte, aujourd’hui, par bon nombre de banques en ligne, se trouve contrebalancée par un coût atteignant 41 € notamment, auprès de la Société Générale, pour un moyen de paiement à débit immédiat, marquant donc une différence extrêmement grande. Autre fait étonnant, la facturation de certains produits et services dans les packages, alors que ceux-ci se trouvent être gratuits utilisés individuellement.

Ce point très concret n’apparaît cependant que comme un élément parmi de nombreux autres, l’UFC-Que Choisir allant même jusqu’à employer le terme de « loterie tarifaire » pour qualifier les pratiques des banques qui, parfois, dans le même groupe, affiche de telles différences, « la commission d’intervention est ainsi facturée 6,70 euros chez Banque populaire Rives de Paris, mais 14 euros chez Banque populaire Occitane ».

Face à cela, l’association de consommateurs a donc demandé, une fois de plus, le renforcement des droits des usagers des banques et tout particulièrement pour ce qui concerne l’information sur les frais bancaires, un progrès dans ce sens pouvant amener à une plus grande concurrence, tout à fait profitable aux clients.