Comparez !
Fortuneo Boursorama ING Direct Monabanq La NET Agence
Meilleure offre Carte gratuite
Prime de 80 €
Carte gratuite
Prime de 30 €
Carte bancaire
gratuite
Carte gratuite Carte gratuite
revenu minimum 1350 € / mois 1500 € / mois 750 € / mois aucun aucun
carte bancaire
notre avis
+ d'infos CB + 80€ informations CB +30€ informations Carte gratuite informations Carte gratuite informations Carte gratuite informations

La chute du bénéfice net de Boursorama n’en est pas une

Le premier trimestre 2012 s’achève sur un repli de 3% du bénéfice net de Boursorama qui ressort à 10,7 millions d’euros. Pourtant, le résultat brut d’exploitation a simultanément progressé de 3%, s’établissant à 17,1 millions. Ce décalage illustre la double identité de la filiale de la Société Générale, à la fois société de courtage en ligne et banque en ligne. La première activité pâtit de la chute des indices boursiers, tandis que la banque en ligne génère plus de la moitié des revenus.

Boursorama, une banque en ligne en plein essor

Parvenu à 24,4 millions d’euros, le produit net bancaire de Boursorama Banque marque une croissance tonique de 11% et représente 57% des revenus du groupe. Pour ce premier trimestre le nombre d’ouvertures de comptes courants (16 983) a battu un record, dépassant de 4% le nombre de souscriptions enregistrées au premier trimestre 2011. Dans la foulée, l’encours sur comptes courants ou comptes épargne s’est également renforcé affichant 647 millions d’euros sur les comptes courants (+14%) et 1,9 milliard sur les comptes épargne (+28%).
Rappelons que Boursorama espère compter 700 000 clients en France d’ici 2015. La PDG du groupe, Inès Mercereau, maintient cette perspective puisque fin mars le groupe avait déjà conquis 400 000 clients.

La bonne performance de l’offre de courtage

Générant un revenu de 15,7 millions d’euros, ce qui représente 37% du produit net bancaire France, l’offre 100% en ligne de Boursorama a fortement progressé au regard du dernier trimestre 2011 (+18%). En revanche, comparativement au premier trimestre 2011 c’est un repli de (-26%). Cependant l’activité courtage revient de loin, malmenée par le chahut boursier. La PDG du groupe rappelle les conditions exceptionnelles du premier trimestre 2011 où les volumes avaient gonflé suite à la catastrophe de Fukushima.

En réalité, le portail internet Boursorama.com produit des revenus en hausse de 7% (2,4 millions d’euros) et son audience se renforce (+18%) avec plus de 11 millions de visiteurs uniques en mars 2012.
Parallèlement, le groupe a obtenu à l’international produit net bancaire de 11,6 millions d’euros, soit une croissance de 2% et un bénéfice net de 400 000 euros.