Comparez !
Fortuneo Boursorama ING Direct Monabanq La NET Agence
Meilleure offre Carte gratuite
Prime de 80 €
Carte gratuite
Prime de 30 €
Carte bancaire
gratuite
Carte gratuite Carte gratuite
revenu minimum 1350 € / mois 1500 € / mois 750 € / mois aucun aucun
carte bancaire
notre avis
+ d'infos CB + 80€ informations CB +30€ informations Carte gratuite informations Carte gratuite informations Carte gratuite informations

Le Google Wallet rentre en scène

Le Google Wallet rentre en scène

Une fois de plus, Google est en train de développer son portefeuille d’activités, mais cette fois ci, Google souhaite devenir votre porte-monnaie virtuel. Répondant au nom de « Google Wallet » qui signifie le porte-monnaie de Google, ce nouveau système de paiement pourrait révolutionner nos usages en matière de paiement. Après l’avènement des paiements en ligne comme Paypal ou Money Bookers, il sera désormais possible de règle ses achats avec son Smartphone.

En effet, le Google Wallet dématérialise le paiement en étant intégré dans votre téléphone mobile. A ce jour, le Google Wallet a été lancé aux Etats-Unis via le système d’exploitation Android et permet aux possesseurs d’un Smartphone Nexus 4G du réseau Sprint de régler leurs achats chez les commerçants équipés de bornes Mastercard Paypass. Cette phase de test va évidemment s’intensifier dans les semaines à venir. Google prévoit de rendre ce système de paiement compatible avec des cartes bancaires beaucoup plus courantes comme Visa ou American Express. Aussi, Google ne cache pas son intention d’équiper tous les Smartphones Android de tous les opérateurs de télécommunications. Via le système d’achat « Google Offers », l’objectif de ce porte-monnaie virtuel sans contact sera aussi de pouvoir utiliser les réductions des offres Google.

Cette dématérialisation n’enlève toutefois rien au système classique de carte bancaire selon lequel vous devez pianoter votre code Pin à 4 chiffres afin de valider votre paiement. La convergence des outils vers votre Smartphone semble inéluctable et Google l’a bien compris. Si les tests sont satisfaisants, pour les commerçants comme pour les clients, ce système pourrait faire des ravages dans le monde des cartes bancaires.