Comparez !
Fortuneo Boursorama ING Direct Monabanq La NET Agence
Meilleure offre Carte gratuite
Prime de 80 €
Carte gratuite
Prime de 30 €
Carte bancaire
gratuite
Carte gratuite Carte gratuite
revenu minimum 1350 € / mois 1500 € / mois 750 € / mois aucun aucun
carte bancaire
notre avis
+ d'infos CB + 80€ informations CB +30€ informations Carte gratuite informations Carte gratuite informations Carte gratuite informations

Les différents moyens de paiement

Les solutions de paiement sont aujourd’hui multiples avec, pour tous, une seule condition : disposer d’un compte bancaire.

Très utilisés, les règlements par chèque ou par carte bancaire, devenus traditionnels, restent bien souvent la norme. Particulièrement adaptés pour les paiements occasionnels ou les remboursements, ils sont, en revanche, bien moins pratiques pour les autres opérations, en demandant en effet une intervention de son détenteur.

Il existe alors d’autres solutions pour effectuer ses achats et plus encore ses paiements réguliers, quel qu’en soit le destinataire. Les virements en sont un, disposant d’un côté pratique d’autant plus apprécié depuis le développement d’Internet et la présence des agences bancaires sur la Toile. En effet, il suffit alors de se connecter sur son espace personnel et réaliser en seulement quelques clics le versement. Il peut également être planifié pour être réalisé à date fixe suivant la périodicité choisie. Son utilisation est ainsi particulièrement prisée pour les versements d’un compte personnel sur un compte joint en vue du règlement des dépenses du foyer, ou encore dans le versement d’une pension.

Autre moyen de paiement alternatif aux outils traditionnels, les prélèvements, réalisés, dans la plupart des cas, au profit d’un organisme ou d’une société.

<>Les différents types de virements<>

Le virement est donc particulièrement utilisé. Il se présente sous différentes formes suivant sa destination.

Ainsi, le virement interne concerne un ordre permettant de réaliser un transfert d’argent sur un compte détenu dans la même banque, sans appartenir pour autant à la même personne. A l’opposé, le virement externe s’adresse à une banque différente.

Ce moyen de paiement peut également, au choix, se présenter sous forme permanente ou occasionnelle. Concernant le lieu d’envoi, on parle également de virement domestique pour la France, européen dans un pays de la zone euro ou encore international au-delà.

Seule obligation pour réaliser un virement : connaître les références du compte à créditer. Pour cela, il suffit de demander au destinataire un relevé d’identité bancaire. Celui-ci, composé de chiffres, est unique pour chaque compte.

<>Les autres moyens de paiement à disposition<>

Un autre moyen de paiement est particulièrement utilisé, le prélèvement. L’ordre de transfert de fonds est alors demandé par l’organisme ou la personne à créditer. Une fois l’autorisation préalable donnée, le montant peut alors évoluer sans nécessiter une nouvelle validation. Cette utilisation est principalement réservée aux règlements des établissements de crédit, des assurances et factures courantes. Le détenteur du compte débité peut procéder à la révocation de l’autorisation de prélèvement.

Enfin, autre solution de règlement utilisée, celle du TIP, le titre interbancaire de paiement. Celui-ci reprend les coordonnées bancaires préalablement indiquées pour un règlement rapide. Accompagné de factures, il permet ainsi de simplement dater et signer le document et de le retourner au créancier. Il s’avère une excellente solution pour tout règlement à un organisme revenant de façon irrégulière, telle une cotisation d’assurance ou les impôts. À l’inverse du prélèvement, il permet également de contrôler les montants prélevés et les factures afférentes avant tout retrait.