Comparez !
Fortuneo Boursorama ING Direct Monabanq La NET Agence
Meilleure offre Carte gratuite
Prime de 80 €
Carte gratuite
Prime de 30 €
Carte bancaire
gratuite
Carte gratuite Carte gratuite
revenu minimum 1350 € / mois 1500 € / mois 750 € / mois aucun aucun
carte bancaire
notre avis
+ d'infos CB + 80€ informations CB +30€ informations Carte gratuite informations Carte gratuite informations Carte gratuite informations

Les Français de plus en plus multibancarisés

Soumis à une concurrence toujours plus importante, marquée notamment par l’apparition, au début des années 2000, des banques en ligne, le secteur de la commercialisation de services financiers pourrait apparaître, au premier abord, comme particulièrement stable, 70 % des usagers ayant, en effet, conservé leur compte bancaire auprès du premier établissement choisi ; cependant, selon une étude réalisée par le cabinet d’expertise Compass MC, il n’en serait rien puisque plus de 40 % des usagers se révéleraient être au minimum client de deux établissements différents, 33 % d’entre eux entretiendraient même des liens avec un minimum de trois enseignes distinctes.

Venant, en effet, contredire l’image de clients fidèles que s’étaient forgés les usagers français, cette enquête pourrait constituer un certain motif de satisfaction pour l’ensemble des établissements bancaires, dans la mesure où une telle multibancarisation offre la possibilité, à ceux-ci, d’accéder à un réservoir particulièrement étendu de nouveaux usagers, 98 % des Français possédant déjà un compte bancaire ; toutefois, si une telle interprétation laisse place à un certain optimisme, force est de constater que de tels comportements nuisent finalement à la rentabilité des établissements, puisque seulement 20 % à 40 % des clients de ceux-ci généreraient réellement des bénéfices.

Particulièrement amplifié par l’apparition des établissements bancaires en ligne, le phénomène de multibancarisation permet cependant encore de mettre en évidence le poids important des grands groupes bancaires dans le paysage économique français, ceux-ci disposant, en effet, tous de leurs filiales sur Internet, qui rassembleraient, d’ores et déjà, plus de 100 millions de contrats, à eux seuls, permettant toutefois, aux utilisateurs de ces nouvelles solutions, de bénéficier des opportunités toujours plus importantes mises à leur disposition par ces nouvelles formules, tout en restant encore fidèles à leurs anciens prestataires, ces derniers n’enregistrant que 4 % de perte de leur clientèle.